Plaisirs essentiels pour une femme qui rit (20)

Un parapluie, une parka, un manchon, une noix de coco précieuse, du chocolat sans modération, du whisky avec… tels sont les plaisirs essentiels qui réchauffent ma semaine.

Parapluie en flanelle, Francesco Smalto.

LE PARAPLUIE QUI FAIT AIMER LA PLUIE.  Tellement joli qu’on est sûr de ne jamais l’oublier, qu’on s’en voudrait de le prêter ou de se le faire voler. En flanelle imperméabilisée couleur camel, kaki ou  gris, c’est l’accessoire de la saison qui fait se lever les regards d’admiration et oublier que vos pieds sont tout mouillés et déjà fâchés avec le parquet ou la moquette des amis qui vous reçoivent.

Parapluie Smalto : 445 euros. Disponible chez Smalto Paris : 44, rue François 1er, 75008 Paris. Tél : 01 47 20 96 04. Egalement au Printemps et aux Galeries Lafayette Haussmann, Paris.

Parka Limited Edition, Marks & Spencer.

LA PARKA TOUT TERRAIN. C’est la plus jolie de toutes celles qui ont investi les vitrines et rayons des magasins cet automne.  Je l’ai voulue dès que je l’ai vue ! 100% coton, elle se glisse dans le lave-linge et ne bouge pas. Ses manches sont celles d’un sweat bien chaud, son buste est  taillé dans une toile bien épaisse elle aussi, qui ne craint ni le vent ni les chutes. Ultra pratique et  confortable, elle est dotée d’une  doublure amovible 100% polyester qui imite le mouton retourné et d’une capuche en molleton. J’adore ses larges poches profondes dans lesquelles je glisse mon téléphone, un carnet, un porte-monnaie et une paire de solaires quand je circule à vélo et délaisse mon sac à main. Je profite de ces quelques lignes pour rappeler  l’ouverture il y a deux semaines de deux nouveaux magasins Marks & Spencer. Le premier a éclos dans le quartier Beaugrenelle à Paris, le second en banlieue à Aéroville. Ne cherchez pas cette ville et son gentilé, ça n’en est pas une ! Aéroville est un gigantesque centre commercial situé sur les communes de Tremblay-en-France (93) et Roissy-en-France (95) où l’on se rend pour y faire ses courses après ou avant avoir accompagné quelqu’un à l’aéroport.  Mais je parie que les addicts au shopping rateront exprès leur avion pour s’y arrêter !

Parka vert kaki Limited Edition du 36 au 44, Marks & Spencer : 113 euros.

Manchon en mouton retourné, Alexandre Mareuil.

CHAUD LES MAINS !  C’est l’accessoire qu’on repère de suite  en entrant dans la boutique Alexandre Mareuil , enseigne bien connue des amateurs de chasse mais dont l’offre ne se limite pas à ce secteur. Celles qui égarent en permanence l’un de leurs gants,  qui ont toujours les mains gelées et des manteaux aux poches cousues opteront pour ce manchon qui  garde les menottes bien au chaud. A l’intérieur, pour le confort des mains : du mouton lainé; à l’extérieur pour le plaisir des yeux : du taurillon gold et du cuir naturel. On le porte à la ceinture, ou en bandoulière autour du cou et, une fois déplié, on peut même s’asseoir dessus. Dites-moi quelle paire de gant offre tant de choix ?

Manchon couleur gold, existe également en acajou et noir.  Alexandre Mareuil  : 260 euros. Boutique au 16, rue Vignon 75009 Paris. tél :01 44 56 99 32

Bougie parfumée à la noix de coco, Bougie Créa.

ALLUME LA BOUGIE, COCO !  En présentant sa bougie parfumée à la noix de coco dans la véritable coque de ce fruit, Bougie Créa fait fort. Pas besoin d’étiquette, on sait d’emblée à quoi s’attendre en voyant cette cire de soja naturelle dont l’enveloppe provient de la région de Naan, au nord de la Thaïlande. Nulle odeur entêtante -comme c’est souvent le cas avec les bougies qui exhalent des parfums de fruits ou de fleurs !- on est ici dans la douceur, la discrétion et une certaine sensualité. Respectueuse de certaines valeurs écologiques, la société Bougie Créa confectionne ses produits à la main, les coule artisanalement dans les coques et présente l’objet fini dans des emballages kratf recyclé et recyclable.  Si vous aimez l’écrin sans pour autant apprécier le contenu, laissez-vous enivrer par les autres arômes (mangue, figue, fleurs de Marrakech et poire-rose) eux aussi coulés dans cette jolie coque.

Bougie Coco parfumée à la noix de coco :  hauteur : 7 cm, diamètre : 9cm. Durée : 30 heures. En vente : serviceclient@bougie-crea.com  14 euros.

 

PIERRE HERMÉ A ÉTÉ LA STAR DE l’édition 2013 du Salon du Chocolat qui vient de fermer ses portes au Parc des Expositions de La Porte de Versailles, à Paris. Pour sa première participation à l’événement qui célèbre le cacao travaillé et présenté sous toutes ses formes, Pierre Hermé a tenu 4 Master Class qui se sont remplies en moins de temps qu’il n’en faut pour goûter l’un de ses macarons. Le mercredi 30 octobre : “Xocoatl, Boisson des dieux” permettait de  découvrir la recette du chocolat chaud. Le jeudi 31 octobre,  le chef a détaillé ses “Macarons Jardin Sauvage et Jardin dans les Nuages”, le vendredi 1er novembre il nous faisait entrer dans “L’ère de la Tarte Fine” et  on découvrait  le dimanche 3 novembre son  “Infiniment Baba”. Tandis que le maître du macaron détaillait les recettes aux profanes et répondait à leurs questions, Michael Marcellier, son second, les réalisait  sous l’œil des caméras de Dailymotion qui a retransmis le rendez-vous en direct. Outre le fait de goûter chaque création du maître, tous ceux qui ont suivi cette leçon magistrale ont pu repartir avec le livre LE CHOCOLAT APPRIVOISÉ et une belle dédicace de son auteur. Dans ce livre (de la taille d’une bonne tablette!), le pâtissier raconte sa passion pour cette petite fève qui nous rend complètement accros en toute légalité. A déguster en savourant quelques trésors de la maison, évidemment.

Le Chocolat apprivoisé de Pierre Hermé. PHP Editions : 10 euros. Les videos des Master Class sont consultables sur Dailymotion.

 

Ballantine’s interprété par les artistes de Front.

C’EST EN M’INTÉRESSANT au travail du collectif Front, trois designers suédoises primées de toutes parts et actives sur tous les fronts (meubles, luminaires, gastronomie, boissons…) que je me suis retrouvée en face d’un verre de Ballantine’s qu’il a bien fallu boire et pas seulement regarder. Après avoir dessiné pour Häagen-Dazs, Aube et Crépuscule, deux glaces en forme de nuages qui tiennent lieu de bûches de Noël (disponibles entre  le 2 décembre 13 et le 4 janvier 14), Sofia Lagerkvist, Charlotte von der Lancken et Anna Lindgren se sont penchées sur le sort d’un 12 ans d’âge de Ballantine’s. S’inspirant du rituel de dégustation

Ballantine’s à boire avec modération.

de ce whisky , les trois  Suédoises ont créé une sculpture dont les pièces de cuivre, de bois et de verre jouent avec le déséquilibre. Une pièce  astucieuse et insolite qui donne à réfléchir. “La structure, m’expliquent les trois créatrices, fait référence au mélange équilibré de Ballantine’s 12 ans d’âge et suggère à chacun de trouver son propre équilibre de dégustation”. Voilà une belle formule à suggérer au Ministère de la Santé qui nous invite régulièrement à apprécier les boissons alcoolisées avec modération. Peut-être pourrait-on désormais inscrire au bas de toutes les publicités pour alcools : A CONSOMMER AVEC ÉQUILIBRE !

Sculpture Ballantine’s 12 ans d’âge by Front, en édition limitée :  375 euros. En vente chez quelques cavistes dont à La Maison du Whisky, Le Repaire de Bacchus, Lafayette Gourmet, Lavinia et à la galerie d’art Marcel By : 38, rue Meslay, 75003 Paris. Tél : 01 71 19 73 60

Ce contenu a été publié dans Plaisirs Essentiels, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 4 =