Ostrea et Perdition: the place to be

Ostrea et le Bar Perdition, un endroit 2 en 1 où l’on se presse en quête d’huîtres savoureuses et de cocktails rares. Mais pas que…

Ostrea Huîtres

Ostrea © Divinemenciel

60 rue de l’Arbre Sec, 75001 Paris. Téléphone : 01 85 81 11 11

Un concept 2 en 1.  Jusqu’à présent le 2 en 1 me semblait limité à l’univers des cosmétiques et à l’ambition d’abréger la routine de soins quotidiens. Je connaissais les shampooings 2 en 1, les démaquillants 2 en 1 et autres inventions qui font gagner de la place dans son vanity case, mais pas Ostrea & Perdition, endroit atypique qui s’ouvre sur un resto type seabar et débouche, si l’on est curieux, sur un speakeasy. Oui, un vrai speakeasy au premier sens du terme inventé par les Américains, au temps de la Prohibition où l’on ne consommait de l’alcool que dans des bars clandestins. Entre nous, le terme “speakeasy” (en référence au ton feutré sur lequel on demandait de l’alcool), ça sonne mieux que “clandé”, non ?

 

OSTREA, le sea bar qui nous fait plonger.

Ostrea Saumon tarama

Ostrea ©Divinemenciel

C’est quoi  : un sea bar, situé dans une petite rue du quartier des Halles,où l’on consomme une sélection raffinée de produits de la mer.

On y mange : des huîtres de Marennes-Oléron (3 calibres proposés) à commander par assiettes de 3, 6 ou 12 (prix de 6 à 27€), des taramas, des rillettes et des sardines millésimées de la maison Jean-Claude David  . Mais aussi du thon sauvage fumé (11€) mais encore du saumon fumé à la ficelle sélectionnés l’un et l’autre auprès des meilleurs fournisseurs. On pourra sans risque plonger sa cuiller dans le caviar de la maison Calvisius (de 25 à 28€ les 10g) ou celui de chez Petrossian (65€ les 100g).

Ostrea © Divinemenciel

Ostrea © Divinemenciel

On y  va avec : Un homme/une femme dont on veut se rapprocher tout en douceur. Quelqu’un qui ne craint pas le face à face et les tête-à-tête amoureux et dont on est assuré de la bonne haleine et du parfum agréable. Quelqu’un qu’on veut séduire par les mets et les mots. Les peaux à tendance acnéique accueilleront avec bonheur la lumière tamisée.

On porte : Une jolie jupe ou robe midi ou maxi  qui se relèvera subtilement si l’on est assise au bar. Un pantalon surmonté d’un top au joli décolleté si l’on préfère les tables.

J’ai adoré : Le carpaccio de thon sauvage, le saumon fumé, les taramas, les sardines. Le Sancerre du Domaine de Thiriot et le Patrimonio corse de Nicolas Mariotti Bindi.

La bonne surprise : Au fond du restaurant, en parcourant les citations de Baudelaire ( L’homme et la mer) inscrites sur le mur, on découvre une porte dérobée. On descend un escalier et on se retrouve dans la cave chaleureuse et mystérieuse de Perdition...

L’homme et la mer, poème de Baudelaire.

LE BAR PERDITION

Qu’est-ce que c’est : Un lieu unique situé en sous-sol dans une cave à l’ambiance intime et chaleureuse. Des murs en pierres solidement conservées depuis le XVIIème siècle qui constituent un solide écrin renfermant des petits salons esprit années 30.

 

Bar Perdition salle 2

Le bar La Perdition © Divinemenciel

On y est accueilli par la délicieuse Anaïs Teulier, passée maître dans la réalisation de cocktails exceptionnels. Avec ou sans alcool, les verres qu’Anaïs Teulier vous tend distillent joie et envie de partage. Cette ancienne de UC 61 (ex 25ème heure, bar situé à Paris), du Prince de Galles (Paris) et du Florian (Lyon), lauréate du Grand Prix

Anaïs Theulier

Anaïs Teulier, Chef barman de la Perdition©Divinemenciel

Bacardi Martini 2013,  manie le gin (son alcool favori) comme personne. Et parvient à le faire aimer à ceux qui l’apprécient peu ou prou. Adepte de mélanges originaux qui font voyager l’âme autant que le palais, cette mixologue hors pair est parvenue à créer des cocktails qui sont très vite devenus des musts de la maison.

.Bar Perdition cocktail 2

On y boit :Un “Juliette à Tokyo”, cocktail qui mélange du gin, du saké pétillant, de la fraise, du citron, du thé vert Matcha, de l’huile de truffe et de l’espuma soja-fraise. On peut lui préferer le “Parisian French Cancan” qui marie du Fino Sherry, de la crème d’abricot, du whisky, du Noilly Prat et du bitter vanille. Ou encore “Le temps des secrets” , association de Chartreuse jaune, mezcal, pamlemousse, gingembre, romarin et tonic mediterranéen. Les adeptes du sans alcool apprécieront “Le Moulin rouge” mêlant Cordial de framboise rose, fraise,citron, jus de cranberry et basilic thaï.

 

Bar Perdition salle 3

Bar Perdition ©Divinemenciel.

Le lieu idéal pour : Une déclaration d’amour, une demande en mariage, la célébration d’un événement heureux… bref, tout ce qui invite et incite à boire avec plaisir et faire des confidences qui ne sortiront pas de ces murs.

Ostrea et Bar Perdition : 60 rue de L’arbre sec 75001 Paris (quartier des Halles). Ouverts du mardi au samedi de 18h à 2h. Fermé le midi. Réservations : 01 85 81 11 11

Ce contenu a été publié dans Plaisirs Essentiels, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *