Le Théâtre Le Bout auditionne les humoristes de demain (1) : Vanessa Kayo et Alex Ramirès

Véritable découvreur de talents, Alexandre Delimoges, Directeur du Théâtre Le Bout et de l’Ecole du One-man-show, réunissait à Paris, samedi 18 février une quinzaine de responsables de festivals d’humour. But de cette rencontre annuelle : auditionner des humoristes qui seront peut-être les Lemercier, Foresti ou Jamel de demain. 11 comédiens dont Vanessa Kayo et Alex Ramirès ont présenté des extraits de leurs spectacles. Leblogfemmequirit était sur place pour les applaudir et prendre les paris.

Vanessa Kayo

Cette Charentaise de 33 ans, formée au Cours Florent et à l’Ecole du One-man-show après avoir fait Sciences-Po et décroché le Capes est une figure qui va compter. Vive, futée, rapide et surtout très nature, Vanessa Kayo est une sorte de Sophie Aram  avec l’expressivité d’une Reese Witherspoon brune. A la ville, cette mère d’un petit garçon de 3 ans 1/2 enseigne le français depuis huit ans dans un collège de l’Oise. A la scène, c’est un auteur qui croque habilement les portraits de personnages agaçants pour la plupart mais dont on ne saurait se passer ni se lasser. Des mecs des salles de sport aux élèves de Zep en passant par un gynéco -qu’on ne devrait pas laisser traîner entre toutes les jambes- et un papy conduisant sa Renault 5, sa quinzaine de personnages nous rappelle tous ceux qu’on adore détester.Vanessa s’en approche au plus près pour s’assurer qu’elle ne leur ressemblera jamais.

C’est finement observé, rondement mené, jamais indélicat. Une juste mesure qui a valu à Vanessa Kayo de Prix du Public du Festival Top in Humour  de Chartres en novembre. Mais ne vous fiez pas à son air sage,   cette fille vous apprendra très vite à resquiller dans le train !

Verdict : J’adore! Elle est chic et ne le sait pas. Je lui mets 9/10. Pourquoi pas 10 ?
Parce qu’elle est humble et n’y croirait pas. Et puis parce qu’en vraie bosseuse, elle fera tout pour décrocher un 10. J’ai hâte de voir son spectacle- qui n’a même pas un an- dans son intégralité.

Où l’applaudir : les lundis soir à 20h jusqu’au 26 mars 2012 à La Cible(Paris). Le 22 mars lors du 1er festival Rire avec Elles au Théâtre Le Ranelagh (Paris). Du 12 au 14 avril au Festival Le théâtre Le Bout auditionne(Arêches-Beaufort,73).

Alex Ramirès

ATTENTION, talent à l’état pur. Alex Ramirès est ultra doué et progresse vite. Un directeur de théâtre qui l’a croisé il y a trois mois, et qui n’était alors pas convaincu, m’a fait part de sa surprise en re-découvrant un échantillon de son spectacle. C’est qu’Alex est encore à cet âge, 22 ans, où tout est possible et où on peut grandir très vite pour peu qu’on sache recevoir la critique et bosser dur. Originaire de Roussilon(Isère), Alex Ramirès a rencontré la scène à 10 ans et ne l’a plus quittée. Après des études de cinéma, il suit des cours de café théâtre au Nombril du Monde, scène lyonnaise arpentée naguère par une certaine Florence Foresti, et fait de l’impro à la Ligue d’Impro Lyonnaise (la Lily).

Dans son show intitulé “Saison hein?!”, il ne parle que de ça : son addiction au petit écran qui l’a transformé en personnage de télé. Alors ce téléphage qui se mue vite en téléstar campe une vingtaine de personnages dont un inénarrable Dimitri vainqueur d’un télé-crochet. Dimitri qui échauffe les gisquettes fait surtout mouiller son “producer” très gay dans son slip Dim dont il doit être persuadé qu’il a été “designé” pour lui. On est plié de rire devant toutes les torsions de cet homme-élastique à l’énergie incroyable. Alex Ramirès danse, bouge, mime, Alex hip-hope et fait des trucs insensés avec son corps et ses pieds (pas sûr que Georges Tron en fasse autant !). Alex se cartoonise, se BDéise , se JimCarreyise... et nous fait vivre en live une série qui emprunte à la fois à l’univers de Scoubidou et de Souviens-toi… l’été dernier et autres Scream. Ses parodies et réinterprétations ne sont jamais mièvres. Alex Ramirès est un vrai entertainer qui donne énormément au public. Son show ultra rythmé le fait glisser d’un rôle à l’autre avec une telle maîtrise qu’on se demande comment un interprète aussi jeune fait preuve d’autant de virtuosité. La scène lyonnaise sur laquelle il avance à pas de géant en a fait sa Révélation Comique de 2011. Alors puisque son cœur bat pour la télé (regardez son affiche), on a hâte que les chaînes le découvrent et palpitent pour lui.

Verdict : J’ai adoré son interprétation de Glee, son Dimitri décérébré et son animateur de télé pour enfants très pressé de leur apprendre à faire «un film avec un portable et ta p’tite sœur». Je lui donne un 9 pour qu’il ne soit pas blasé et qu’il continue. Ce garçon est aussi simple et gentil dans la vie qu’il est déjanté sur scène. Je sais que ses fans sont nombreuses et je les invite à découvrir l’interview qu’il m’a accordée pour inaugurer la série Paroles d’homme…dans quelques jours.

Où l’applaudir : les vendredis et samedis à 22h jusqu’au 28 avril aux Tontons Flingueurs(Lyon,69). Le dimanche 18 mars à 20h30 au Fieald, Théâtre Trévise(Paris).Du 29 août au 1er septembre au Festival des Humoristes de Tournon(07)

Ce contenu a été publié dans Coups de cœur, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Le Théâtre Le Bout auditionne les humoristes de demain (1) : Vanessa Kayo et Alex Ramirès

  1. Rosine dit :

    Wha c’est trop mignon! Quel article élogieux! Et c’est amplement mérité! Alex est un vrai showman, il donne tout sur scène, c’est un humoriste très généreux! Ca fait déjà plusieurs années que je le connais et je ne peux que constater son évolution! Je lui souhaite tout le meilleur et qu’il continue de nous faire rire encore longtemps pour notre plus grand plaisir !

  2. Vanessa KAYO dit :

    Merci beaucoup pour cet article, je suis vraiment très touchée (c’est de moi qu’on parle là ??) !! A bientôt avec plaisir à mon spectacle !
    Vanessa KAYO

  3. Flipo Jocelyn dit :

    Un grand merci à toute l’équipe de Femme qui rit pour cet article sur Alex Ramirès. J’ai le plaisir de travailler avec lui depuis déjà 3 ans et vous avez réussi à trouver les adjectifs qui lui correspondent : simple et gentil dans la vie comme sur scène… et complètement déjanté (dans la vie comme sur scène aussi) ! C’est un humoriste généreux, dynamique qui a un vrai goût pour le décalage et les personnages un peu (beaucoup) barrés. Bien content en tous cas que les sketchs présentés aux sélections vous aient plue. Et, petit scoop pour Femme qui Rit : Alex a été sélectionné pour le Festival national des humoristes de Tournon grâce à cette auditionet sera donc sur la scène du Festival, du 29 août au 1er septembre !
    Jocelyn FLIPO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt + 16 =