Sourires de Cannes-3 : Bekhti, Huppert, Kruger, Chastain, Ledoyen.

Les stars françaises qui avancent sur le tapis rouge à Cannes montrent rarement l’émail de leurs dents; à l’inverse des Américaines fières d’afficher le travail d’orfèvre de leur dentiste et de prouver, par leur sourire, qu’elles ne sont pas toutes botoxées.

Leïla Bekhti en Armani

Leïla Bekhti n’est pas venue sur La Croisette pour côtoyer tout ce qui brille mais pour travailler. Egérie de L’Oréal Paris, elle est également l’un des jurés de la sélection Un Certain Regard présidée par le comédien et réalisateur britannique Tim Roth.On retrouvera Leïla Bekhti dans le rôle d’une femme flic, au côté de Roschdy Zem, dans Mains armées, film de Pierre Jolivet annoncé pour le 11 juillet.

Isabelle Huppert est habillée par Armani et maquillée par Dior.

Isabelle Huppert est chez elle à Cannes dont elle a exploré le Festival sous tous les angles. Présidente du jury en 2009, elle a été également maîtresse de cérémonie, lauréate de deux Prix d’Interprétation féminine (Violette Nozière, en 1978 et La Pianiste, en 2001) et a déjà présenté 19 films en Sélection officielle. Cette année, elle est venue défendre deux longs métrages, toujours dans la Sélection officielle : Amour de Michael Haneke et In Another Country du réalisateur coréen Hong Sang soo.

Jessica Chastain en Giorgio Armani Privé et avec Monsieur Armani

Jessica Chastain était venue au Festival de Cannes l’an dernier présenter Tree of life de Terence Malik (Palme d’or 2011) et Take Shelter de Jeff Nichols, lauréat du Grand prix de la semaine internationale de la critique. Cette année, la comédienne américaine est de nouveau en compétition avec Des hommes sans loi, film de John Hilcoat interprété également par Tom Hardy.

Joshua Jackson, Diane Kruger et Roberta Armani.

Diane Kruger et Joshua Jackson, l’homme de sa vie posent rarement ensemble. C’est donc une série d’instants précieux qu’ont saisis les photographes sur tapis rouge tout le long de ce 65ème Festival. Membre du jury de la Sélection officielle, Diane Kruger étrenne chaque jour et chaque soir des tenues que sa silhouette et sa grâce subliment. Impossible de nous faire oublier qu’elle a été danseuse puis mannequin avant de devenir une comédienne internationalement reconnue.

Virginie Ledoyen en fourreau de soie Armani.

A Cannes, Virginie Ledoyen fait son festival en étrennant chaque jour de somptueuses tenues. Si elle ne présente aucun film, elle  est, depuis le mois de mars, à l’affiche du film Les Adieux à la Reine de Benoît Jacquot et sera bientôt dans A votre bon cœur, Mesdames, de Jean-Pierre Mocky.

Ce contenu a été publié dans Festival de Cannes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux + 13 =