Plaisirs Essentiels pour une femme qui rit (14).

Il fait beau, il faut chaud, enfin! Et si on s’offrait un coup de bleu? Pas de blues, de bleu ! Celui de l’azur, du rêve bleuuuu, de l’océan et de la Carte de la même couleur pour s’offrir tout ce qui suit…

Du bleu rien que du bleu, vous pensez que c’est un peu facile et que je deviens paresseuse ? Même pas ! Cette envie de bleu m’est venue  il y a une semaine alors que j’écoutais Tom Jones chanter  It looks like I’ll never fall in love again. Dans le refrain de ce titre de 1967 composé par L.Donegan et J.Currie, j’entends quelques notes du tube Dream in blue interprété par Sophie Marceau et François Valéry, en 1981.Voilà, c’est tout et ça justifie ce qui suit. Non, non, je ne mettrai pas la video, vous irez la voir, tout seuls : http://youtu.be/8uIhVPeJyqM

VéloSolex Corsica, Solex.

A CHACUN SON TOUR DE FRANCE. Je fais le mien depuis quelques mois déjà-même si je sors rarement de Paris avec- sur la selle d’un Vélosolex qui se glisse partout jusque  dans un coffre de voiture puisqu’il est pliable. Je l’avais trouvé joli le jour de son acquisition (le mien est blanc) mais je mesure chaque jour l’effet qu’il fait dans le regard parfois rempli de convoitise des gens que je croise. J’ai dû me faire une raison : c’est  bien mon Vélosolex qu’on mate, pas mes gambettes ! Les  amateurs de design auront sans doute reconnu la patte Pininfarina. On doit à cette entreprise italienne de conception et de construction de voitures certains modèles de Ferrari, d’Alfa Roméo, de FIAT entre autres…

Pour célébrer le 100 ème anniversaire du Tour,  Solex a lancé deux nouveaux modèles de vélo à assistance électrique en édition limitée à 199 unités. Tout d’abord le Vélosolex Corsica baptisé en hommage à la Corse, point de départ du Tour 2013, et édité en 100 exemplaires couleur bleu marine; et le Vélosolex Champs Elysées clin d’œil au point d’arrivée de la course et à l’adresse du siège social de  Solex, dont 99  exemplaires couleur champagne sont disponibles. Elégantissimes les deux modèles s’offrent le luxe d’une selle et de poignées en cuir et de plaques métal positionnées sur le “baoletto” (pièce où est situé le phare avant du vélo reprenant le design d’antan du moteur Solex), signe de l’exclusivité de cette série limitée. Equipés d’une batterie au lithium offrant une autonomie pouvant aller jusqu’à 60 km, Corsica et Champs Elysées ont six niveaux d’assistance et un mode “démarrer sans pédaler” jusqu’à 6 km/h… Et ce qu’on retient là, c’est SANS PÉ-DA-LER. Vous comprenez pourquoi c’est devenu mon meilleur ami ?

Vélosolex Corsica (bleu) et Champs-Elysées (champagne) de  Solex: 1595 €. Voir liste des points de vente sur le site de la société. Certaines municipalités comme Paris, Colmar, Toulouse… accordent une subvention de 25% du prix d’achat des vélos à assistance électrique, plafonnée à 400€. Pour savoir comment en bénéficier renseignez vous auprès de votre mairie ou sur le site Néomouv qui les a recensées.

Marcèle, Carven.

LA BONNE PAIRE. J’aime beaucoup ces lunettes aux branches métallisées au nom un rien rétro: Marcèle avec un seul L et un accent grave, ça sonne bien. Tellement bien qu’on a autant envie de les chanter que de les porter. Je sais, Jean-Louis Aubert l’a déjà fait dans l’un des singles de l’album Roc Eclair. Mais là où Aubert disait : “Marcelle, y a ce truc qui colle pas : c’est ton nom, c’est ton nom, c’est ton nom”, moi, je dis que c’est ce prénom qui m’a donné envie de voir ces lunettes de plus près. Et puis dire:  “Où sont mes Marcèle?”, ça change et c’est moins prétentieux que de citer une marque  : “T’as va vu mes Pracci et mes Guda ?” Et moins banal que : ” Mais où sont mes lunettes ?”. A vous de voir, pour moi c’est tout vu.

Marcèle existe en bleu/noir (photo) en noir/lie de vin et en kaki/écaille, Carven, 190 euros. Infos lecteurs: 03 84 33 77 00.

Sweat à capuche, Canterbury.

A VOS SWEATS ! J’adore les sweats à capuche ! J’en ai plus que de raison, de toutes les couleurs, de toutes les matières et pour toutes les occasions : traîner à la maison, me couvrir en sortant du sport ou de la plage, sortir même en tenue très féminine…J’adore ça et je peste régulièrement contre le manque d’imagination de ceux qui les dessinent. Même la triple page du ELLE  qui en présentait une sélection récemment (édition du 28 juin dernier) peinait à en montrer de vraiment inédits. Hélas, les enseignes à la mode se sont ruées sur a tendance et ont fini par toutes produire la même chose.

D’où l’intérêt de se tourner vers des marques de sport qui ciblent autant l’esthétique du vêtement que son confort et se fichent un peu des saisons. C’est le cas de Canterbury, marque néo-zélandaise spécialisée dans les vêtements de rugby, qui édite une série de sweats (hoodies, en anglais) vraiment originaux en coton (60%) et polyester (40%). Ce qui m’a plu, c’est leur capuche doublée en tissu à rayures et bandes colorées. C’est assez joli et ça réveille le sweat s’il est de couleur sombre. Deuxième point qui les rend identifiables indépendamment du logo (un triple C et le nom de la marque plaqués sur la poitrine), les lacets de la capuche sont de deux couleurs différentes dont l’une est toujours le rappel de la doublure. Ça débanalise le sweat. Là, vous vous dites que vous n’avez aucune envie d’acheter des sweats de rugbymen. Erreur ! Canterbury édite des vêtements pour hommes ET pour femmes. Et si la plupart des sweats sont mixtes, certains  existent en version robe mini. Mais je vous reparlerai de Canterbury...

Sweat à capuche Canterbury, 70 euros. En vente dans tous les magasins de rugby dont Rugby Store et, pour le vestiaire masculin, sur  le site Zalando. Attention: la taille n’est pas américaine mais anglaise et le 10 est un 38, le 12 un 40 etc…

Sac 48 H, Stéphane Verdino.

AVOIR UN SACRÉ BAGAGE. Le partenaire idéal des week-ends où l’on veille autant au contenu de ses bagages qu’au contenant. Celui-ci est en cuir de vachette et se colore d’un beau bleu qui appelle la plage et les beaux jours. Le genre de sac qui donne envie de partir pour montrer qu’on a un joli paquetage…Je serais même capable de remplir celui-ci de papier  journal rien que pour me balader avec. Si vous avez lu le texte jusqu’ici…c’est bien pour la suite des opérations car je prépare un jeu avec la marque Stéphane Verdino. Etre le premier à laisser un commentaire sur ce sac dans l’espace COMMENTAIRES vous permettra d’être d’emblée inscrit(e) sur la liste des gagnants, et sans tirage au sort. Pas mal, non ?

Sac 48 H en cuir de vachette, Stéphane Verdino : 285 euros. Disponible dans les boutiques Stéphane Verdino : 5, rue Gustave Courbet, 75116 Paris et 10, rue Charlot, 75003 Paris ainsi que sur l’e-shop Stéphane Verdino.

Ricky, By Koah.

A VOS PIEDS, PRÊTS ? PARTEZ !  Nu-pieds de la collection Miami Beach, le modèle Ricky est l’une des plus jolies pièces de cette marque française qui, cette année, dédie son travail au voyage et à l’Amérique dans tous ses Etats. Taillée dans un cuir Premium, Ricky se décline en violet, beige et corail et ne craint ni le sable ni le macadam. Le plus ? La petite bande élastique sur le tendon qui remplace intelligemment les attaches et boucles qu’on a la flemme de faire et défaire l’été.

Ricky disponible du 36 au 41, By Koah : 69 euros. Infos lecteurs : 01 53 46 63 53.

Carafe en verre fait main, Habitat.

TANT VA LA CARAFE À L’EAU...J’ai souri en voyant chez Habitat le nom de cette carafe en verre qui s’appelle Alfie. Parce qu’Alfie c’est aussi le titre d’un film avec Jus de l’eau ou plutôt Jude Law. Voilà, ça n’amuse que moi qui suis un peu paresseuse pour trouver un vrai jeu de mots et me limite donc à quelques faciles associations d’idées. Reste que l’objet est beau, utile en ces temps caniculaires et qu’on l’entourera vite des verres à eau (24cl) de la ligne, vendus 7 euros la pièce. Et si Jude Law veut assure le service, c’est pas mal non plus.

Alfie, Carafe en verre fait main, 162cl. Habitat : 35 euros.

Sac Maestro, nat & nin.

CE MINI SAC A TOUT D’UN GRAND. Ses dimensions( H20 x L23cm) en font l’accessoire idéal pour celles qui souhaitent emmener le nécessaire sans avoir l’impression d’emporter toute leur vie. Elles apprendront à ranger grâce aux poches intérieures et extérieures de ce sac en cuir de vachette proposé en sept coloris : Curaçao, Désert, Fuchsia, Noir, Confetto, Azur (photo), Abricot/noir. On aime son côté cartable suspendu à une longue bandoulière réglable ( jusqu’à 125 cm) et ses petites pattes purement décoratives sur le rabat (la fermeture se fait à l’aide d’une pression aimantée). J’aime surtout l’ambition qu’il se donne avec le nom de Maestro. Un petit sac qui voit grand, en somme.

Sac Maestro en cuir d vachette  nat &nin : 110 euros

Espadrille classique, 1789 CALA.

ET SI ON SE FAISAIT UNE TOILE ? Si possible un grand Classique, du nom de ces espadrilles made in France et dans le respect de la tradition par une petite maison née il y a trois ans dans la région niçoise. Les spécialistes apprécieront les détails de fabrication : semelle plate 10 fils, vulcanisée caoutchouc 2,5mm, tige coton, montage et finition main. A quoi les reconnaît-on ? A l’écusson bleu-blanc-rouge surmonté de la date 1789 brodé sur l’un des pieds. Côté confort, c’est à vos petons de vous en parler. Proposées à petits prix (moins de 30 euros), la Classique se décline en 28 coloris dont 3 Marinière (rayures fuchsia/blanc, marine/écru et bleu/blanc/rouge ) associés à une ville. Le modèle ci-dessus s’appelle France et appartient à la série Cannes qui répertorie tous les bleus. Les violet et mauve s’appellent Aix-en-Provence, les modèles en jaune et orange, Menton. Les couleurs Malabar, fuchsia, rouge et corail sont Saint-Tropez. A votre avis quelle ville hérite du blanc, du noir et du gris ?  Paris, évidemment !  Damien et Julien, les deux créateurs de 1789 CALA ont intérêt à courir vite avant que je ne me fâche. A courir très vite, même !  Avec ou sans espadrilles ?

Classique, espadrilles en toile, 1789 CALA : 29 euros. En vente sur le site de la marque, également au Bon Marché, Paris, aux Galeries Lafayette de Toulouse, de Saint-Laurent-du-Var et sur le site  Internet des Galeries ainsi que ceux de Zalando, Sarenza et Yoox. Pour connaître tous les points de vente consulter le site de la marque : www.1789cala.fr/fr/

Lunettes Courrèges.

COURRÈGES CULTISSIME. Pour regarder le monde autrement : en large, en grand et forcément en couleur, c’est la paire qu’il vous faut. La marque les a déclinées en rose, jaune fluo et tous les tons qui donnent la pêche mais pas le melon. Vous saisissez ?  Ce n’est pas parce qu’on se fait remarquer qu’on est un m’as-tu vu. Perso, j’adore !

Modèle CL 1302-0035, Courrèges : 315 euros. Infos lecteurs : 01 40 70 14 60.

Mascara Retropical, Yves Rocher.

UN REGARD BLEU OUTREMER pour jouer les sirènes sur la plage et hors de l’eau. J’aime beaucoup le petit format de ce mascara qui tient dans la main et se glisse partout. Même à l’intersection du soutien-gorge du bikini. Si, si, j’ai vu une fille le faire à Cannes, il y a quelques semaines, et je me suis demandé si elle comptait se faire une retouche cils sous l’eau. Pour ma part, je le garde  pour la terre ferme et j’ai été surprise de constater qu’il allait à toutes les couleurs d’yeux et toutes les carnations.

Retropical, mascara en flaconnette de 4 ml, Yves Rocher : 3,95 euros.

Table Butler, Habitat.

ALLEZ, À TABLE ! Celle-ci, prévue pour le jardin, est grande, se plie donc se range facilement et elle est surmontée d’un dais. Idéal pour se protéger de trop de soleil et de trop d’oiseaux curieux et gourmands; également d’une averse ou simplement de la poussière. Les perfectionnistes ne résisteront pas à la tentation d’acheter les chaises assorties (48x49x79 cm), vendues 199 € l’unité (photo ci-dessous). Euh pour ma part, je me contenterai de la table mais si je dois choisir, puisque vous insistez, je préférerais qu’on m’achète d’abord le jardin qui va autour. Et accessoirement la maison, et donc…Stop ! Habitat ne vend pas de jardin ni de maison. Bon, ben je pars avec la table, ça finira bien par donner des idées à mes amis les plus généreux.

Butler, table avec auvent en chêne et coton. Dimensions 2411 x 1414 x 2184 cm. Habitat : 1499 euros. Voir photo de la chaise Butler ci-dessous.

Chaise Butler en coton et chêne, Habitat.

Ce contenu a été publié dans Plaisirs Essentiels, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Plaisirs Essentiels pour une femme qui rit (14).

  1. Doucathe dit :

    Bonsoir, le solex doit faire se retourner pas mal de monde! Le bleu est vraiment devenu ma couleur depuis quelques saisons : craquage pour une robe outremer chez Rodier ce printemps , un gilet beige- marron et outremer chez Monoprix +tish et et et. Bref, c’est grave docteur? Le sac est splendide tout simplement ….

  2. Karine dit :

    bonjour! je suis pour le bleu! petit clin d’oeil sur le vélo solex!j’adore!!!j’ai vu aussi les lunettes chez gagglon.com,avec un prix tres interessant!

  3. Marco S dit :

    “Je vois la vie en bleu…”
    Poru ma part, plutôt que le vélo électrique, je me balade en trottinette électrique qui existe aussi en bleu => http://online.carrefour.fr/jouets-jeux/razor/trotinette-electrique-e300-bleue_a03621205_frfr.html

  4. lovely57 dit :

    Un bleu éblouissant!!!
    Bon lundi Isabelle
    M-L

Répondre à isabelleaithnard Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 3 =