Nora Hamzawi : ce soir à 21h sur TMC

En 5 ans à peine, Nora Hamzawi est parvenue à se faire une jolie place au soleil de l’humour. Sans se galvauder, sans renier ses principes ni imiter ses petites camarades. Son show Nora Hamzawi en direct du Casino de Paris sera diffusé à 21h, ce soir sur TMC.

Nora Hamzawi © Sylvain Norget.

NORA  HAMZAWI s’est réservé un rôle à part sur la scène de l’humour, qui lui vaut aujourd’hui la reconnaissance du public, le soutien de la presse écrite (Inrocks, Le Canard Enchaîné, ELLE, Grazia…) et la reconnaissance de medias audiovisuels qui la sollicitent régulièrement comme chroniqueuse (TMC, France Inter). De bonnes raisons de regarder cette trentenaire inventive et décapante, ce soir sur TMC et de ne plus jamais la quitter.

NORA HAMZAWI écrit avec la pointe de son stylo.

Elle est certes comédienne mais Nora Hamzawi est surtout auteur. Ça se sent et s’entend. Elle aime écrire, c’est évident. Imaginer, tordre la réalité, étirer des instants du quotidien d’une “meuf pas tout à fait à l’aise” jusqu’à les rendre originaux, incroyables parfois inquiétants.  Et tout ce travail d’écriture, NORA HAMZAWI réussit à nous faire croire qu’il n’existe pas ou du moins qu’il est facile. Que rien n’est préparé alors que cette apparente aisance requiert un travail pointu, de la précision et un sens du timing très strict. On se délecte alors des mots et moments de vie (son ébriété en soirée et le charisme et l’audace que ça lui donne, l’hygiène des hommes…)de cette drôle de fille quand la plupart de ses consœurs s’enlisent dans des propos convenus dont on se lasse tellement ils sont usés. A force d’usure, ils deviennent vulgaires.

Sa qualité d’auteur place NORA HAMZAWI dans la famille des Océane Rosemarie, Julie Bargeton et Blanche Gardin. Ces trois femmes, dans des registres différents, écrivent avec la pointe du stylo, beaucoup de nuance(s) et de distance, d’exigence et d’honnêteté. D’une façon très personnelle, souvent intime et toujours juste. L’élégance même, quoi qu’elles racontent. Je ne compare évidemment pas Nora à ses consœurs qui se livrent d’une façon plus “tripale”, plus viscérale quand Nora serait plus “cérébrale” dans le traitement de ses angoisses, phobies et névroses. Ce qui touche le public, c’est que chacune de ces femmes parle d’elle. Intensément,profondément, sincèrement, loin des clichés qui installent l’idée que “les femmes viennent de Vénus, les hommes de mars”.

NORA HAMZAWI est une bosseuse hors pair.

C’est ce qui lui a permis de s’imposer à la télé (Quotidien auprès de Yann Barthès, sur TMC), à la radio (La Bande originale de Nagui sur France Inter), dans  la presse écrite (une chronique hebdo dans Grazia) et l’édition (cf le livre 30 ans de thérapie-Journal d’une éternelle insatisfaite, ed; Mazarine) sans sombrer dans la facilité, la médiocrité. Exigeante, Nora a su rester loyale envers son public et ses propres principes : rire de beaucoup de. choses, frôler le graveleux et s’en laver les mains aussitôt par des pirouettes dignes des meilleurs équilibristes (je ne vous reparlerai de ce qu’elle fait avec un doigt, un œil et cet orifice que l’on cache tous en s’asseyant dessus). Tout en étant cash, elle reste fine donc très classe.

Nora Hamzawi a la classe absolue.

Au naturel et au quotidien, c’est une jolie fille. Sur scène, Nora Hamzawi abandonne tout ça. “Ça”, c’est la somme des comportements prétendument féminins dans lesquels s’enferment et se figent la plupart des interprètes de one-woman-shows. Des attitudes faites de minauderies, de poses faussement sexy, de voix aux accents acidulés et d’œillades outrées qui m’ont fait me tenir loin des théâtres ces derniers mois. J’en avais marre des situations, des textes et des chutes que je devinais avant même qu’ils ne soient amorcés. Loin de tout cela, Nora emprunte un ton, une gestuelle qui pourraient la faire passer pour une girl next door à laquelle on s’identifie facilement. Une copine qu’on écoute davantage qu’on ne la toise ou détaille et avec laquelle on se trouve quelques ressemblances. Ce n’est pas idiot si l’on pense que beaucoup de femmes viennent voir sur scène une femme dans l’espoir de se (re)trouver en elle…

A quand un rôle au cinéma pour Nora Hamzawi ?

Télé-radio-presse-édition, la seule autre humoriste à avoir jalonné son parcours de ces expériences-là et gagné le quarté s’appelle Anne Roumanoff qui compte plus de vingt ans de carrière. On souhaite à Nora la même longévité. On lui souhaite surtout d’investir le grand écran et de remplir les salles de cinéma. Son talentueux frère Amro Hamzawi, auteur du film à succès 20 ans d’écart (avec Virginie Efira et Pierre Niney), devrait pouvoir l’aider à réaliser ce rêve….

Ce contenu a été publié dans A voir vite, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Nora Hamzawi : ce soir à 21h sur TMC

  1. Lilith DESPAQUIS dit :

    Bonjour Isabelle,
    j’ai regardé aussi sa performance en live, c’était très drôle j’ai passé une bonne soirée 🙂

    • Isabelle Aithnard dit :

      Lilith,

      Contente que vous ayez fait partie des 770 000 personnes qui ont suivi ce show et que vous ayez apprécié. Je vous souhaite un bon week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + 18 =