Le mot du jour : Sandra Bullock, actrice américaine

Sandra Bullock : «Si je le peux, je fais de l’exercice tous les jours, mais il arrive que je ne fasse rien; alors, là, je me dis :  “Je parle assez pour brûler des calories”.

Sandra Bullock dans Extrêmement fort, incroyablement près. ©Warner Bros

Contexte : une interview donnée au mensuel féminin américain In Style en août 2009 et citée dans L’Esprit au féminin de Macha Méril et Christian Moncelet (Editions Le Cherche-Midi, “396 pages- 18,50€)

Pourquoi la  mettre sur leblogfemmequirit ?  Parce que trois-quarts des femmes autour de moi se sont mises, remises, promises et soumises à leur régime de printemps censé les faire fondre et glisser dans leur maillot de bain, l’été prochain. J’ai de la chance car, comme Sandra Bullock, je parle assez voire trop. Et comme je n’ai pas l’intention de me taire je rentrerai sans problème dans mon maillot.

L’esprit au féminin (Cherche Midi)

Ce que dit la 4ème de couv’ : Les femmes ont toujours eu de l’esprit à revendre. Pourtant, on oublie encore souvent de les citer. Une telle injustice est, en partie, réparée par cette anthologie, alerte et copieuse, de réflexions en tous genres, d’aphorismes et de reparties. Cinq siècles d’humour, de gouaille, d’esprit d’à-propos, de lucidité acide ont été patiemment explorés. Pour faire rire ou sourire, les femmes ont imposé, au fil du temps, leurs jugements drôles et originaux sur la vie, le monde, les hommes, la société ou la famille, les défauts des uns et des autres, sans oublier les leurs. Des moralistes qui savent rire sous capeline, des fines langues, des impertinentes stylées et même des effrontées truculentes.

Ce contenu a été publié dans Citations, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le mot du jour : Sandra Bullock, actrice américaine

  1. Christian Moncelet dit :

    Merci de parler de notre livre. Je suis le co-auteur avec Macha de L’Esprit au féminin.
    De plus, vous citez Chamfort dans le texte d’accueil de votre blog. C’est un écrivain racé.
    Tout ce que l’on fait pour le rire est bien venu
    Bravo pour la jovialité dont vous faites preuve.

    • Christian Moncelet dit :

      Chère femmequirit,`
      Eh oui ! c’est beaucoup de travail, mais au service d’une bonne cause. À côté de certaines incontournables, le livre permet de découvrir des auteures racées trop oubliées que j’ai eu grand plaisir à dénicher. Merci d’avoir souligné cet apport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − 1 =