Charlotte Gabris : “Il y a un mec dans mon village qui est à la fois prostitué et client. Du coup, il a inventé la masturbation payante”

Combien de plaisanteries drôles existe-t-il sur la prostitution ? Je n’aurais pas relevé celle de Charlotte Gabris si  je n’étais pas depuis quelques jours préoccupée par la question de son abolition.

Charlotte Gabris (photo du site de l'artiste)

 

Le contexte : Charlotte Gabris, humoriste suisse pratiquant le stand-up, membre du Jamel Comedy Club et chroniqueuse chez Drucker s’adresse à Eric Antoine, invité de l’émission Faites entrer l’invité sur Europe 1, lundi 2 juillet.  La jeune femme se dit admirative d’Eric Antoine  capable de “faire plein de choses à la fois…comédien, magicien et humoriste”. Cette triple casquette lui rappelle son cordonnier qui est également serrurier mais, hélas, “confond tout à la fois”. Dernièrement, le cordonnier/serrurier de Charlotte Gabris lui a rendu une clé passée au cirage et sur laquelle il avait fixé des lacets ! Charlotte Gabris poursuit dans l’absurde et en arrive à ce fameux prostitué/client…“Il y a un mec dans mon village qui est à la fois prostitué et client en même temps. Du coup, il a inventé un nouveau concept: la masturbation payante”.

Pourquoi publier cette citation sur leblogfemmequirit ? Je suis tombée dessus par hasard en zappant sur mon poste de radio (pour ceux qui ne comptent pas réécouter toute l’émission, l’extrait se trouve à 62 mn11 secondes) et ça m’a amusée. Sans doute parce que j’étais en train de me demander, comme beaucoup d’entre nous, par quels moyens Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des Femmes comptait abolir la prostitution. Je m’étonne d’ailleurs qu’on parle de prostitution et non DES prostitutionS. J’étais en train de me demander s’il valait mieux abolir, prohiber ou réglementer et je m’égarais quand j’ai entendu Charlotte Gabris. Sa réflexion a sonné le glas de la mienne et je suis passée à autre chose.

C’est une bonne vanne qui, pour une fois, ne stigmatise pas la prostituée. C’est une bonne vanne parce que le client est à la fois ridicule et attendrissant et que d’où qu’on la raconte (du côté de ce dernier comme de celui de la travailleuse du sexe) elle est drôle, hors du jugement et de la condamnation. La prostitution n’est ici qu’un prétexte pour étirer un raisonnement par l’absurde. D’ailleurs, je ne suis même pas sûre qu’elle  parle de prostitution. Pour moi, elle est davantage l’illustration loufoque du proverbe “On n’est jamais mieux servi que par soi-même”. Alors, peut-être la trouvera t-on  politiquement correcte et peu dérangeante…mais sur les questions relatives à la prostitution, ça ne me dérange pas qu’on ne cherche pas à me déranger.

Où l’applaudir ? Charlotte Gabris reprendra son show “Comme ça c’est mieux !” mis en scène par Jarry  du 5 au 8 septembre à La Compagnie du Café-Théâtre à Nantes, puis les jeudis, vendredis et samedis du 13 septembre au 29 décembre au Théâtre de Dix-Heures à Paris.

Ce contenu a été publié dans Citations, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Charlotte Gabris : “Il y a un mec dans mon village qui est à la fois prostitué et client. Du coup, il a inventé la masturbation payante”

  1. Michel dit :

    Un excellent Show au 10 heures à l’époque, je pense retourner la voir à Avignon cet été (si les intermittents sont d’accord)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × trois =