Charlie Hebdo : morts d’avoir voulu en rire…

Pas de mots à dire sur ou plutôt contre cette ignominie. Simplement se recueillir et apporter notre soutien aux familles, amis et proches des 12 morts et 11 blessés de l’attaque terroriste qui a décimé la rédaction de 

 

 

Charlie Hebdo et deux policiers. S’indigner que les dessinateurs Charb, Tignous, Cabu, Wolinski, Honoré, l’économiste Bernard Maris et la rédaction de Charlie Hebd, dont la seule arme était l’humour, aient été exécutés par de vraies armes. Des armes de guerre qui ne laissent aucune possibilité de répliquer. Que l’on condamne ainsi la liberté d’expression aussi lâchement.

Citer les noms de personnalités connues ne doit pas nous faire oublier les autres victimes moins médiatisées : le correcteur Moustafa Orad, Frédéric Boisseau l’agent de maintenance de la Sodexo, Michel Renaud, organisateur clermontois de la biennale du Carnet de voyage, Elsa Cayat, psychanalyste, Franck,Brinsolaro, l’officier de police chargé de la protection de Charb et Ahmed Merabet, autre policier abattu dans la rue.

Nous étions nombreux hier soir Place de La République et le recueillement qui s’est fait dans le calme et la dignité était proportionnel au choc, à l’effroi, la consternation, la douleur que nous ressentons tous. Journalistes, évidemment, mais d’abord citoyens, lecteurs ou non de Charlie Hebdo. Hier soir, solidaires et unis, NOUS ÉTIONS TOUS CHARLIE.

Ce contenu a été publié dans Drôle d'humeur, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Charlie Hebdo : morts d’avoir voulu en rire…

  1. NEY dit :

    les medias font nimporte le troiseme est innocent et aucune charge contre lui, il etait en cours au lycee avec son prof et les eleves
    GRAVE DE BALANCER DES NOMS NIMPORTE COMMENT COMME LE PAPARZAZI J P NEY
    NULLLLLLLLLLLL

    • isabelleaithnard dit :

      Bonsoir,

      J’ai regretté également que l’identité de ce 3ème homme ait révélée aussi rapidement. S’être rendu spontanément à la Police témoignait d’une volonté évidente d’être dissocié de cet acte terroriste. C’est violent pour lui comme pour sa famille et ses proches.

  2. Lilith Despaquis dit :

    Je n’ai plus de mot pour exprimer ma peine..

    Légitimer et justifier le viol , la pédophilie, l’assassinat d’enfants,de femmes ,d’hommes ,l’assassinat de touristes,de journalistes, les attentats et la violence par la religion ,ce n’est juste pas crédible..
    Ces gens là ne sont pas des humains , ce sont des monstres qui ne méritent pas de vivre .Ce qui est sur c’est que ce ne sont pas des hommes de foi ,il utilisent la religion comme prétexte à leur soif de pouvoir et de haine.
    Ils ne peuvent assassiner la liberté d’expression mais ils l’ont bien amochée avec ce crime atroce…
    RIP à toutes les victimes célèbres ou non

  3. isabelleaithnard dit :

    Valérie,

    Notre meilleure arme sera la solidarité et la vigilance face aux extrêmismes de tous bords.

  4. HATTIN dit :

    on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui,c’était couru qu’1 jour cela se passerait,il ne faut pas être devin,pour ce qui est de la liberté d’expression en France il n’en a pas a part pour les politiques et les médias,c’est cela le problème,essayez de dire ce que vous pensez sur certains sujets si cela ne plait pas a certains directeurs,votre commentaire sera effacer purement et simplement,la liberté d’expression serait que l’on publie tout et pas seulement ce qui plait a certain,de même exacerber les passions comme l’a fait charlie hebdo,cela entraine la 1ère phrase de mon commentaire,maintenant je vais être censuré bonne journee

    • isabelleaithnard dit :

      Bonjour Hattin,

      Je vous trouve un peu sévère et vous invite à voyager dans des pays où il n’y a ps du tout de liberté d’expression…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + 13 =