Alessandra Sublet s’invite à La Cantine

 Alessandra Sublet s’invite à LA CANTINE, nouveau magazine tourné lors des pauses repas des tournages. Les comédiens et techniciens passent à table dans une ambiance joviale et bon enfant. A voir sur Altice Studio (SFR) le 24 février à 19h50.

Alessandra Sublet  est de retour dans un format qu’elle connaît bien et qui a fait son succès : l’interview à la cool, le temps d’un repas réunissant des convives sympathiques et enthousiastes. A un détail près, dans LA CANTINE, elle ne reçoit pas mais s’invite le temps de la pause repas, sous les tentes dédiées au catering (cantoche en english) des tournages de longs métrages.

Alessandra Sublet : “Il y a beaucoup d’éclats de rire. Les acteurs me connaissent, ils se lâchent”.

Anecdotes de tournage, confidences, les comédiens et techniciens du cinéma (réalisateurs, accessoiristes, machinos, maquilleurs, costumiers…) se livrent d’autant plus facilement qu’ils sont sur leur territoire. Tout en restant naturelle et taquine, la jolie brune parvient à s’effacer et mettre en avant le bon mot de l’un, l’humeur ou l’émotion de l’autre en gardant une certaine distance. Ce qui est plutôt agréable à une époque où les animateurs sont rois et où leurs invités en promo servent de figurants. On ne vient donc pas à La Cantine  uniquement pour Alessandra Sublet mais également pour tous ceux qui partagent un repas savoureux et une ambiance du même tonneau.

Curieuse du programme concocté pour Altice Studio, chaîne dédiée aux séries et au ciné, j’ai posé quelques questions -par mail- à Alessandra Sublet sur La Cantine et sur ce qui fait rire cette bonne vivante.

 

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Comment est née La Cantine ? Est-ce une émission originale, l’adaptation d’un format étranger ?

ALESSANDRA SUBLET. C’est un concept totalement original qui a été pensé par les équipes de la société de production Bonne Pioche Télévision ! Dès qu’ils m’en ont parlé, j’ai tout de suite adoré l’idée. C’est la première fois que l’on met à table réalisateur, acteurs et techniciens à la télévision.

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Altice Studio est une chaîne dédiée aux séries et au cinéma. Est-elle à l’origine de ce projet ?

ALESSANDRA SUBLET. Non mais eux aussi ont totalement été séduits par le projet. Jamais une caméra n’a pu filmer dans un tel endroit. La Cantine, c’est un lieu sacré sur un tournage. C’est là où tout le monde se détend, échange et se mélange.

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Ce magazine sera diffusé sur Altice Studio, pourquoi ne pas l’avoir proposé à une chaîne hertzienne ?

Alice Pol et Eddy Mitchell , Les Vieux Fourneaux©Bonne Pioche

ALESSANDRA SUBLET. . Les émissions de cinéma ne courent pas les rues. Une place pour un format comme celui-ci, c’est rare !

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Combien d’émissions ont-elles été enregistrées ? Combien d’heures de rushes aviez-vous avant le montage définitif ?

ALESSANDRA SUBLET. Nous avons déjà enregistré 7 émissions. C’est au total huit heures de rushes car nous tournons à cinq caméras mais le déjeuner est tourné en conditions du réel et représente environ une heure de rushes.

Haroun © site de l'artiste.

Haroun © site de l’artiste.

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Qu’est-ce qui vous fait choisir un tournage plutôt qu’un autre : le sujet du film et son casting ou l’équipe du catering ?

ALESSANDRA SUBLET. C’est un ensemble. Il faut qu’il y ait une envie mutuelle entre l’équipe du film et nous. C’est une émission très conviviale qui fonctionne sur le principe du désir. Chacun doit être heureux de partager ce moment. Nous essayons d’aller vers tous les genres de films et d’avoir des castings prestigieux et ambitieux. Nous ne boudons pas notre plaisir à nous rendre également sur des premières oeuvres ! L’équipe du catering est à chaque fois une jolie découverte. Ce sont de vrais personnages avec des histoires folles.

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Que mangent les comédiens sur un plateau de tournage ? Y a t-il des menus spécifiques ? Combien de temps dure un repas ? Si je pose cette question c’est parce que c’est une spécificité française de faire une vraie pause repas.

ALESSANDRA SUBLET. Effectivement c’est très français ! A l’étranger, la catering est ouvert quasiment toute la journée et chacun vient s’y poser lorsqu’il le souhaite. Les équipes ont en général une heure pour se poser et profitent d’un menu “entrée-plat-dessert” comme au restaurant ! Certains cantiniers fonctionnent en buffet et d’autres préfèrent le service à table. La plupart sont très attachés aux produits frais et de saison. Ils se ravitaillent tous les matins dès l’aube. C’est un travail de fou !

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Quels comédiens ont un bon coup de fourchette ?

ALESSANDRA SUBLET. L’équipe des “Vieux Fourneaux” n’a pas boudé son plaisir (rires). D’ailleurs, Eddy Mitchell et Pierre Richard aiment beaucoup taquiner Alice Pol sur son appétit…

Alice Pol© P Chantier/EuropaCorp.

Alice Pol© P Chantier/EuropaCorp.

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Quelle recette vous a le plus bluffée ?

ALESSANDRA SUBLET. J’ai gouté un tartare de Saint-Jacques à tomber.

“Je me suis retrouvée à faire un câlin en plein repas avec l’équipe de Made In China”

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Une anecdote sympa et drôle à me confier ?

ALESSANDRA SUBLET. Je me suis retrouvée à faire un câlin en plein repas avec l’équipe de Made In China (Fréderic Chau, Medi Sadoun et Julie de Bona) ! C’est leur truc: un coup de sifflet du premier assistant et tout le monde doit se faire un “hug”. C’est pour apaiser les esprits. Forcément, ça crée des liens (rires) !

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Vous êtes une femme joyeuse et drôle. Qu”est-ce qui vous fait rire ?

ALESSANDRA SUBLET. Mes enfants surtout. C’est une source de joie à chaque instant. Je trouve qu’avec un sourire, tout passe dans la vie.

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Quelles sont vos comédies préférées ? Combien de fois avez-vous vu et revu votre film comique préféré ?

ALESSANDRA SUBLET. Je suis une très grande fan de “Love Actually”. A chaque passage télé, je suis devant !

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Qu’est-ce qui ne vous fait pas rire ?

ALESSANDRA SUBLET. Je suis bon public, je peux rire de tout.

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Quels sont vos humoristes préférés ?

ALESSANDRA SUBLET. Alban Ivanoff et Haroun pour son côté “pince-sans-rire”

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Racontez-moi votre dernier éclat de rire ?

ALESSANDRA SUBLET. Sur le tournage de “La Cantine“, il y a beaucoup d’éclats de rire. Les acteurs me connaissent, ils se lâchent.

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Avoir fréquenté les plateaux de cinéma pour le tournage de La Cantine et être, par ailleurs, l’épouse d’un producteur de ciné vous donne-t-il envie de faire du cinéma ?

ALESSANDRA SUBLET. On me l’a déjà proposé mais je ne suis pas faite pour ça !

LEBLOGFEMMEQUIRIT. Vous reverra-t-on en 2018 sur une chaîne hertzienne ou sur la TNT ?

ALESSANDRA SUBLET. Je suis en discussion avec des chaines. Le principal pour moi, c’est de continuer à faire des émissions qui me ressemblent et pourquoi pas pérenniser cette belle Cantine…

*Pour La Cantine 1, tournée à Montagnac, on retrouvera autour du film Les Vieux Fourneaux, les comédiens Pierre Richard, Eddy Mitchell et Alice Pol ainsi que Gil Fambone, chef machino et Fabrice Pinet, chef maquilleur. Dans La Cantine 2, en marge du film Neuilly sa mère, sa mère Paris, Alessandra  Sublet s’est attablée avec Gabriel Julien-Laferrière, réalisateur, les comédiens Samy Seghir, Jeremy Denisty, Francois-Xavier Demaison et Christophe Perruchi, accessoiriste. La Cantine 3 –Lola et ses frères tourné à Angoulême avec Jean-Paul Rouve, réalisateur, acteur et co-scénariste et José Garcia. La Cantine 4-Made in China, avec Julien Abraham, réalisateur et co-scénariste, les comédiens Medi Sadoun, Frédéric Chau(également co-scénariste) Julie de Bona, Julien Meurice, chef opérateur Alain Braconnier, 1er assistant. Cantine 5-Anos pères : Franchin Don, réalisateur Josiane Balasko et Gérard Darmon, comédiens, Alexis Néret, ensemblier déco et David Merlin-Dufey, chef opérateur. La Cantine 6-Ulysse et Mona avec les comédiens Éric Cantona, Joël Cantona, et Manal Issa, le réalisateur Sébastien Betbeder, Frédéric Dubreuil, producteur Jérôme Aghion, ingénieur du son. La Cantine 7-Les Invisibles autour de Louis-Julien Petit, réalisateur,
 Audrey Lamy, Corinne Masiero, Noémie Lvovsky et Déborah Lukumuena, comédiennes, Liza Benguigui, productrice
Isabelle Plannelles, assistante caméra.

Ce contenu a été publié dans A voir vite, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf + 1 =